La première mouche

Avant tout, une petite photo d’ensemble. La qualité est mauvaise, j’ai pas un très bon matos, il faut que je change ça rapidement.

Pour faire simple, on peut voir qu’il y a désormais environ 25-28 ouvrières, que le couvain grossi encore et qu’elle ont les graines de pavot bien à proximité des mandibules.

Je trouvais étonnant que le nid n’était pas plus sale que ça… J’ai déjà eu une colonie de Messor barbarus les années précédentes, elles étaient bien plus sales. J’ai trouvé pourquoi, en fait elles ont fait leur poubelle bien à l’abri des regards, à l’arrière du tube recouvert de papier d’aluminium :

Là je les retrouve : du caca de fourmi plein les murs, ça c’est mes Messor !

Cette semaine a été riche en découvertes culinaires pour ma colonie. Pour la première fois de leur vie, elles ont pu déguster autre chose que des graines et du sirop d’agave : une mouche. J’ai fait une petite vidéo pour l’occasion :

Voici le reste de la pauvre bête après le festin, l’intérieur à été complètement mangé :

J’ai un stock de mouches au congélateur, je leur en donnerai une par semaine pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *