Les Messor minor grandissent

Je ne fais plus d’article fréquent car je ne souhaite pas déranger mes fourmis trop régulièrement. Voici donc un suivi un mois et demi après la réception.

La colonie se porte très bien, j’ai actuellement 13 ouvrières et un couvain assez important. Il y a des œufs, des larves et des nymphes. Les larves sont d’ailleurs assez actives, elles s’agitent pas mal quand de la chair fraîche passe à proximité.

Elles ne veulent pas quitter leur tube asséché (en bas sur la photo) bien que je leur ai mis un tube correctement humidifié à côté. Ces Messor venant des îles Canaries, je pense qu’elles aiment davantage le sec.

Je suis content de la progression de cette fondation, j’ai hâte qu’elle grandisse encore afin de pouvoir les mettre dans le nid que j’ai fabriqué (voir cet article).

Leur régime actuel est une mouche chaque dimanche et un peu de nouvelles graines de temps en temps. Je nettoie assez peu le nid (ça se voit sur les photos), je les laisse dans leur jus pour le moment. Ma priorité étant un bon démarrage et pas de bonnes photos. Ces dernières viendront avec le nouveau nid.

Réception de ma fondation de Messor minor

J’attendais cette espèce avec une grande impatience, j’ai enfin reçu ma reine Messor minor avec ses 4 premières ouvrières. J’ai commandé cette reine sur le site fourmis-city pour 25€. Le problème que j’ai rencontré avec ce site est un manque de communication avec le vendeur. En effet, je lui ai envoyé plusieurs mails (avant et après mon achat) pour lui demander l’origine exacte de ces fourmis (ça peut être de Corse ou des Îles Canaries) et je n’ai jamais eu de réponse.

Le colis a été envoyé une semaine après ma commande mais est arrivé en bon état, tout était très bien emballé et j’ai eu quelques cadeaux avec ma commande (de la nourriture, une pince en plastique et deux pipettes) :

Les fourmis étaient dans un tube asséché (volontairement, pour le voyage) et en bonne santé :

Voici une vue un peu plus proche de la fondation. Je les ai mises dans un nid dès la réception, le détail du couvain viendra un peu plus tard. Pour le moment, je vais les laisser un peu tranquilles pour qu’elles récupèrent de leurs émotions.